Jardin Zen 

Le jardin japonais est souvent organisé autour d’un bâtiment depuis lequel il est destiné à être vu. Au-delà de l’architecture propre au bâtiment, on retrouve la plupart des éléments suivants dans de nombreux jardins : des rochers, choisis pour leur forme, leur taille, leur couleur et leur texture. De l’eau : mares, rivières, chutes. Dans un jardin sec, l’eau est représentée par des graviers.   Le principe d’asymétrie évite qu’un objet ou aspect déséquilibre la composition en paraissant trop dominant par rapport aux autres, et rend celle-ci plus dynamique. Il associe le spectateur à la composition, en incitant à parcourir du regard d’un point intéressant au suivant.   Il faut tenir compte de son esthétique, mais aussi des facteurs externes, tels l’ensoleillement, ombres et circulation des personnes … 

Concept

Le parcours bordé de fer rouillé, de chemins et escaliers de gravier suscite une rivière qui relie l’habitation au jardin potager. Plantes d’ornement japonaises, grosses pierres et embruns sont disposées de manière à représenter la présence d’un courant d’eau. Un jardin sec fait pour contempler la nature et ne penser à rien. Laisser nos yeux nous transporter et ressentir les forces positives de la nature au gré des saisons. 

Travaux effectuées

Design et coordination des travaux.